Accueil | Machine à bière | Culture Bière | Tous les articles bière | Mélanges & variétés de bières

Mélanges & variétés de bières



Mélanges & variétés de bières - Les couleurs

Les couleurs

Blondes, brunes, rousses, ambrées, blanches… Les bières se classent souvent par leur couleur même si là n’est pas l’essentiel pour les passionnés. La couleur dépend en effet largement du type de malt utilisé et du type de fermentation. L’orge germée, séchée et transformée en farine devient du malt. Selon le temps de cuisson de l’orge, le malt aura une couleur plus ou moins foncée, certains sont même grillés pour donner un goût différent à la bière.

- Bières blondes : malt très pâle aux arômes floraux

- Bières rousses et ambrées : malt légèrement torréfié (grillé) aux arômes de noisette ou de réglisse

- Bières brunes : malt torréfié aux arômes de sucre caramélisé ou de houblon

- Bières noires : malt fortement torréfié comme pour la Black Patent

Le guide des appellations

Le guide des appellations

Ale : la plus ancienne des bières. Le mot désigne aujourd’hui toutes les bières à fermentation haute mais aussi les bières anglaises, blondes et sans mousse servies tièdes dans les pubs britanniques.

Bière de Mars : un type de lager ancien puisque qu’avant l’invention de la réfrigération on brassait en février-mars et en octobre-novembre seulement. On conservait alors les bières de mars pour l’été dans des caves fraîches ou des grottes de montagne.

Bière de Noël : Traditionnellement offertes aux employés des brasseries et à leurs meilleurs clients, ces bières denses, fortes et très aromatiques provenaient du brassage d’automne où toutes les réserves d’orge et de houblon étaient utilisées.

Bière spéciale : des bières élaborées selon une recette ou une méthode propre à la brasserie (souvent des microbrasseries) ou à une région, inventées au début du XXème siècle en Belgique et de plus en plus répandues et appréciées en Europe et aux Etats-Unis.

Blanche : la bière est élaborée à partir de froment par fermentation haute suivie d’une refermentation en bouteilles qui donne un aspect trouble du aux levures en suspension.

Lager : la bière universelle qui désigne toutes celles issues d’une fermentation basse.

Lambic : bières belges à fermentation spontanée, acides, sans mousse avec des variétés comme la Gueuze (mélange de différents lambics d’années différentes), la Faro (avec du sucre candi) et la Kriek (ajout de cerises macérées).

Pils : la bière la plus répandue dans le monde est originaire de la ville de Pilsen en Bohême (1842), c’est une lager issue d’une fermentation basse, blonde dorée au goût un peu amer, filtrée, avec 5% d’alcool, à boire froide. Si elle titre 6° elle devient « export ».

Porter : inventée vers 1722 à Londres à partir de plusieurs vieilles ale fortes et brunes, riche en houblon, stockée en tanks pour accroître le degré d’alcool puis mélangée avec d’autres cuvées, elle offrait une très bonne conservation. Très économique, elle a eu beaucoup de succès mais n’a pas résisté à la concurrence des ales plus pâles, excepté la variété la plus forte, la « stout ».

Stout : bière de fermentation haute, sèche et brune, riche en houblon, issue de malt très torréfié et d’orge grillé, elle était appelée à l’origine « stout porter » et la plus célèbre est la Guiness du nom de son inventeur.

Trappiste : désigne les bières de 6 brasseries de moines trappistes traditionnelles à fermentation haute, à forte teneur en alcool (6-12°), blondes ou brunes, refermentées en bouteilles, au goût doux-amer un peu torréfié.